lundi 21 novembre 2011

restant des jours sans parler, sous le regard éteint de mon passé, revenant sans cesse, sur les chemins que j’avais tracés. Et j’ai posé là…mon chevalet (Chic).

8 commentaires:

Michelaise a dit…

Te voilà bien nostalgique Chic. En tout cas ta vocation de peintre s'affirme et Bayeux s'incruste dans ton horizon

maia a dit…

Quelle toile!
Vos pinceaux nous enchantent.
Belle journée

Enitram a dit…

Tu étais à Guéron ? Mais tu es resté longtemps par ici, et tu me l'as même pas dit !!!!!

Chic a dit…

Ah Bayeux....Mimi

Chic a dit…

Merci Maia c'est très aimable de votre part :) Bise

Chic a dit…

Là non....c'est secret...Sinon, c'etait trop court pour qu'on se voit, promis, la prochaine on se voit avec plaisir

Brigitte a dit…

joli tableau emprunt de tristesse ...

Chic a dit…

mais je ne suis pas quelqu'un de triste