lundi 4 février 2013

Liberé


2 commentaires:

Josette a dit…

les haussières donnent de la réalité à cette abstraction

Brigitte a dit…

Liberté, liberté chérie ...